ESPACE MEMBRES

Connexion

Une nouvelle feuille de route européenne développée par de jeunes adultes

Parmi ses objectifs, la Fondation Genshagen vise à insuffler de nouvelles impulsions pour enrichir le débat sur l’avenir de l’Europe et encourage une participation active des citoyens et citoyennes et avant tout de la jeune génération à ce processus. Pour cette raison, la Fondation Genshagen a soutenu dès son lancement l’initiative TerraEuropa, qui offre aux jeunes Européens et Européennes une plateforme de communication et assure ainsi une meilleure diffusion de leurs idées pour redynamiser le projet européen.

L'« Europaper » invite à la réflexion autour d’une nouvelle feuille de route européenne développée par de jeunes adultes sur la base de leur réalité quotidienne. Ce manifeste est le résultat d’un processus de travail de plus d’un an et demi, réalisé par 25 étudiants de l’Université libre de Berlin et de Sciences Po Nancy et initié et porté par TerraEuropa et son fondateur, Michel Marlière.

L’Europe va-t-elle devenir un « Fight Club »?

Nous, jeunes d’Europe, constatons que sous l’effet de la crise financière, l’édifice européen dans son ensemble se met à vaciller et que notre génération en paie le coût social en Espagne, au Portugal et en Grèce, tandis qu’en parallèle la libre circulation est remise en cause et qu’un nombre croissant de citoyens se détournent de l’idée européenne. Si la société moderne de l’information offre d’infinies possibilités, notre génération se sent dans le même temps en proie à une concurrence de plus en plus déloyale. De nombreux choix politiques ne prennent pas suffisamment en considération la réalité quotidienne et les intérêts de la jeune génération.

Partagez-vous notre constat ? Partagez-vous ce constat ? Quelle est votre opinion sur l’Europe et ses différentes générations ? Comment faites-vous face, en tant que dirigeant, acteur politique et citoyen, aux tendances eurosceptiques actuelles ?

Nous, étudiants de l’Université libre de Berlin et de Sciences Po Nancy, souhaiterions échanger  sur ces questions – par le biais d’internet, des médias sociaux et dans le cadre de débats. Le manifeste « Europaper » qui présente nos analyses et revendications, se veut une incitation à la réflexion à l’attention des acteurs de la politique, de l’économie et de la société. Nous avons déjà remis ce document le 29 avril à la Chancellerie fédérale et à l’ambassade de France en Allemagne.

 

Autres initiatives Fr-All